La police publie un message «recherché» sur Facebook, le gars lui-même répond et ils ont une conversation hilarante

Ces messages classiques les plus recherchés, ceux que la police utilise depuis l'époque du Far West pour avertir le public d'un criminel ou d'un évadé qu'ils veulent attraper, sont devenus interactifs. De nos jours, ils sont souvent affichés sur les pages Facebook de la police locale et parfois, parfois, le fugitif lui-même peut répondre. Ce genre d'histoire drôle s'est produit récemment à Richland, WA, lorsque la police a publié un demande de recherche pour Anthony Akers, 38 ans, pour défaut de se conformer.



Ce genre de messages est un phénomène régulier, et ils ne s'attendaient probablement pas à grand-chose. Cependant, le premier commentaire sur le message est Anthony lui-même. «Calme-toi, je vais me rendre», a-t-il écrit. Il s'avère qu'Anthony avait quelques détails à régler avant son mois derrière les barreaux et serait là dès que possible, d'accord? La police, probablement étonnée de constater que leur tentative d'accrocher Anthony se déroulait si bien, a décidé de jouer le jeu.

Malheureusement pour eux, Anthony est allé tout timide et a commencé à jouer dur pour obtenir. Ce qui a suivi a été un échange hilarant, qui prouve que la relation entre la police et le délinquant n'est pas toujours amère. Comme toute relation réussie, une bonne communication est la clé!

trou dans le haut de l'oreille

Au final, les tourtereaux se sont retrouvés, et on ne peut que supposer qu'Anthony est actuellement là, dans l'étreinte chaleureuse d'une cellule de prison.

la taille réelle du monde